mardi 14 juin 2016

Les Incroyables Comestibles s'installent à Chartres


Ce mois-ci, le printemps nous a donné des envies de jardinage et les Incroyables Comestibles étaient à l’honneur. L'émission le "Domaine du Possible" revient en sons sur les événements qui ont jalonné le mois de mai. 

http://radiograndciel.fr/emissionMP3/domaine-du-possible/1624-domaine-du-possibleRGC.mp3


Pour comprendre ce que sont les Incroyables Comestibles, petit retour historique : C’est la petite ville de Todmorden en Angleterre qui a lancé le mouvement en 2008,  en transformant ses espaces publics en jardins potagers luxuriants. Leur concept du « food to share » c’est-à-dire, nourriture à partager, avait pour objectif l’autosuffisance alimentaire.

4 ans plus tard, cette ancienne ville industrielle produit pour 80% sa nourriture localement. Depuis,  des carrés potagers coopératifs émergent au cœur des cités avec autant d’invitations à favoriser les circuits courts, partager les fruits collectés, et plus encore, créer du lien social. Des expériences en permaculture se développent et  cette  agriculture urbaine du 21 ème siècle devient participative et solidaire.

En Eure et Loir, si nous sommes encore loin de la métamorphose des espaces urbains, ici et là des projets émergent, tentant de créer des aires de jardinage partagés. Sollicités pour venir en soutien à ces démarches locales, les Colibris du 28 ont participé activement à la création de quelques  espaces potagers publics.

Au mois de mai, par exemple, nous nous sommes associés avec  la Fabrik et l’Eure des Jeux, pour accompagner les enfants du village de Bouglainval à la démarche des Incroyables Comestibles.  voir article ici

Les cagettes habillées de plessis fait-main, et ornés de plants
par les enfants et adultes de la rue de Bouglainval.
        
Après Bouglainval, c’est dans la ville de Chartres que les Incroyables Comestibles ont fait leur entrée. Ils ont pris la forme de 14m2 de potagers collectifs, sur la butte aux Charbonniers, et nous avons inaugurés cette initiative le 28 mai dernier. Sur ce projet ont collaboré la coopérative SCAEL et ses magasins Gamm Vert qui ont fourni les plants et les graines bio, la société Novabiom qui a fourni le paillage en miscanthus, les Colibris bien sûr, et la mairie de Chartres . (voir article  ici)




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire