Soyons le changement

La vraie révolution est celle qui nous amène à nous transformer nous-mêmes pour transformer le monde

samedi 16 mai 2015

LE JARDIN DE SOLINE en permaculture

En ce samedi 16 mai 2015, les Colibris de Chartres ont expérimenté la permaculture.

Je vais poser ici nos premiers pas dans le jardin Soline le but étant de donner l'envie à d'autres colibris de venir et participer.

En ce samedi mi pluvieux mi ensoleillé, nous étions tour à tour de 5 à 8 personnes autour de cet atelier.
Il y a eu Marie-France accompagnée de son petit fils, Vincent, René, Caroline et Marie, Marielle et Salvatrice et Michel notre guide.
Soline nous a rejoint vers la fin de l'après midi.

Il a démarré - comme c'était réellement notre première rencontre - de manière un peu vague. Nous ne savions pas comment commencer.

Michel (Personne Ressource de cet atelier) nous a présenté les grandes lignes de notre démarche.

La permaculture

Comment allons-nous mettre en œuvre cette technique dans le Jardin de Soline ?

Michel nous explique que nous allons nous intéresser :

À la terre ; à la maçonnerie ; aux arbres ; aux oiseaux ; entre autres choses.

Il ajoute que nous allons également nous caler sur le calendrier lunaire.

Celui ci se démarque en 4 grands thèmes d'actions possibles durant le mois lunaire et 2 périodes qui défilent  sur ces 4 thèmes dans le temps.

Ces 4 périodes qui gèrent les 4 thèmes d’actions sont les moments optimum durant lesquels la lune agit sur notre planète pour ce qui concerne :
  •        les plantes
  •        les racines
  •        les feuilles
  •         les fruits

Puis le mois lunaire se divise encore en sous – périodes,  durant lesquelles les semis et  la plantation  sont également optimisés, et elle se décomptent en période d’environ 13 à 15 jours (cycle de la lune de 28 j) chacune à tour de rôle.
  • Il est possible de tailler les branches, les rosiers, de couper la pelouse durant les sous-périodes de plantation
  • C’est durant ces périodes-la que l’on plante et déplante.

Il faudra toutefois tenir compte de moments NEGATIFS durant lesquels il ne faudra « rien faire » ni semi ni plantation ; ces moments sont appelés nœuds lunaires ; de même pour les périodes de Périgées ou d’Apogées, périodes durant lesquelles la Lune est trop proche de la Terre

BON, nous avons compris la partie environnement et calendrier
Maintenant que faisons-nous ?

On projette d’utiliser deux modes de cultures en mode permaculture: 

La première : à plat  on décide de la faire vers le fond du jardin
Si la terre est vierge, c’est-à-dire en herbe et n’a pas été retournée, on pourra commencer par la couvrir pour une longue période de 4 à 6 mois avec des cartons, ou des fibres (moquette etc.. ) sur lesquels on posera des poids (pierres)
1.     Après cette période de « sommeil » ,  ou si votre terre est déjà prête,
2.    On nourrira la terre en surface avec 7 CM d’épaisseur de composte
3.    Puis 10 CM de paillis végétal (types fibre chanvre, bois en copeaux feuilles séchées, paille)
4.    Dès lors que cette préparation est faite on pourra planter sur cette zone.

La seconde : en andin
Pour celle en ANDIN, on cherche à déterminer le maximum d’ensoleillement, car nous allons planter ensuite de chaque coté de la butte.
Cette butte sera de 1M30 de largeur sur 80 cm à 1M20 de hauteur sur une longueur de 3M.
Comment se construit un andin :
1.     on recouvre le sol de branchages moyens (diam de 8mm mini)
2.    on dépose dessus tout un ensemble de déchets végétaux,  de type pelouse feuillage, épluchures, orties, plus de la terre de taupe
3.    on complète avec des « aliments » de type sang séché, corne broyée
4.     puis ajoute le paillage


Il est midi on déjeune. René a fait le feu et les saucisses grillent, Marielle nous offre sa quiche aux fenouils, il y a de l’houmous et du pâté, du saucisson et une salade de riz. Tout en discutant de permaculture et d’environnement, nous mangeons en toute convivialité au milieu du jardin de Soline,  discrètement arrosés d’une bruine légère.


13H 30 Nous avons commencé à nous activer sérieusement : enfin on s’est fait plaisir aussi. Ça discutait et ça rigolait

Salvatrice et Caroline ont répertorié toutes les plantes et arbres du jardin
Nous avons cueillis les blettes et chacun est reparti avec son plant à planter chez lui et des feuilles et cotes à cuisiner pour le diner. Il y en avait à profusion.

Quelques branches de rhubarbes en trop sont allées dans les paniers pour finir surement en tarte chez certaines gourmandes

Nous avons également ôté des myosotis qui pullulaient sous les arbres ; couper des branches mortes, de branches qui se croisaient et envahi la fosse à compost au fond du jardin. Chacun y allait de son coup de sécateur, ou dévissait l’herbe avec ses gants


Déjà 16 h :  nous nous sommes donnés rendez vous dans une semaine pour ceux qui pourront,  dans deux pour les autres, dans trois etc…. Chacun vient selon ses possibilités et envies.


Nous avons toutefois établi la liste des matériaux nécessaires pour progresser :
Nous apporterons à la convenance de chacun durant ces intervalles
1.     Des planches de bois non traité pour fabriquer un lombric composteur, afin d’obtenir rapidement (en 15j) du bon terreau/ du compost
2.     Des branchages afin de constituer la base de notre andin
3.    Des déchets végétaux, épluchures herbage, feuillage
4.    De la terre de taupe
5.     Il nous faudra aussi du raphia afin de lier les fleurs qui s’épanouissent par terre et d’attacher les fleurs qui courent et les arbustes fruitiers

Il faudra aussi des volontaires pour le nettoyage de la cuve à eau. Tenue de combat obligatoire



je note ici les post it : pour intéresser les enfants  et pré-ados, il faudra prévoir de faire des herbiers, repérer les oiseaux.







 apporter des jumelles pour reconnaître les oiseaux qui visitent le jardin, télé charger la grille qui permet de les répertorier : 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire